Kigali: La société Igicuma créé un nouveau produit de conservation d’eau grâce à une nouvelle technologie

Les bouteilles ont été présente par l’industrie de recyclage a l’eau par la société Igicuma Technologies à l’hôtel Marriott le 31 mars, ce bouteilles seront utilisées pour la protection de l’environnement.

L’industrie Rwandaise de l’eau potable vend de grandes bouteilles en plastique, qui sont stockées dans une technologie de haute pointe ces bouteilles doivent être utilisées un nombre minimum de fois et seront immédiatement renvoyées à l’usine pour être renouvelle.

La direction de Igicuma Technologies affirme avoir fabriqué les bouteilles après avoir découvert que certains des fabricants d’eau étaient de mauvaise qualité, certaines d’entre elles étant stockées dans de vieilles bouteilles volumineuses ou sales et mises à la main.

Le Chef Représentative Jean Louis Poutchoko affirme que la résistance du Rwanda aux sacs en plastique lui conduit à son engagement en faveur d’une solution respectueuse de l’environnement.

Le Directeur charger de recherche et du développement dans Igicuma Technologie, Mugisha Alex, affirme que les bouteilles, lorsqu’elles sont utilisées 151 fois, ils y’eus sont retourne dans des machines qui les recyclent automatiquement, tandis que d’autres société :

Ils sont jetées à la poubelle et polluent l’environnement, a –il affirmer que nous ne fabriquons pas d’eau, mais nous avons beaucoup de gens qui en fabriquent et nous avons constatent que les grandes bouteilles qu’ils y mettent et qu’il utilisent sont souvent stockent dans de vieilles, bouteilles et pourra être contaminées et nous avons pensé à faire une nouvelle qualité de bouteilles artificielles, en sorte pour aide nos partenaire de bien conserver l’eau dans la bonne condition nous avons donc choisi de le faire », a-t-il déclaré.

Mugisha Alex, charger de rechercher chez Igicuma Technologies, affirme que les bouteilles aideront les industries

A d’il ajouté que les bouteilles fabrique sont pas jetables et qu’ils sont retournes a l’usine pour être fabrique de nouveaux et retournés sur le marché.

« Ces bouteilles quand ils sont retournes à l’usine pendant 151 fois la machines détecter automatiquement et elles la détruisent pour en faire une nouvelle bouteille.

Le chef Représentative de Igicuma Technologie, Jean Louis Poutchoko, quant à lui déclaré qu’ils avaient décidé d’amener leur entreprise dans le pays après un voyage au Rwanda et ont trouvé constater l’utilisation de sacs en plastique et illégale.

Le chef Représentative de Igicuma Technology, Jean Louis Poutchoko, a déclaré ce qui lui motiver de venir investir au Rwanda ce qu’il a beaucoup apprécié et envisagent que le sac en plastique ne sont pas permit d’être utiliser au Rwanda.

A d’il déclare : »Quand il ait venu au Rwanda rendre visiter un ami et que la personne qu’il remporte un cadeau a refusé de prendre le (colis) lui a affirme que le sac en plastique été illégal et a été surpris.
Il a ajouté aussi qu’il voulait apporter Igicuma Technologie au Rwanda après avoir appris qu’il existe une Agence nationale de protection de l’environnement (REMA) et qui prend des mesures fermes contre ceux qui enfreignent ses règles de protection de l’environnement.

Publier par Napoleon.M
Amahoronews.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *